Qu’est-ce qu’un engrais “vert” ?

L’engrais vert désigne des plantes à croissance rapide utilisées pour protéger le sol contre l’érosion et pour l’enrichir. En effet, il améliore la fertilité du sol en favorisant la régénération d’un sol dégradé. La technique de l’engrais vert est pratiquée dans la rotation des cultures pour assurer les productions en agriculture ou dans un jardin potager. Quels sont les avantages de l’utilisation de l’engrais vert et comment le planter ? Le guide.

Pourquoi utiliser de l’engrais vert dans la culture ?

L’engrais vert représente de nombreux avantages. D’abord, un semis d’engrais vert assure la couverture végétale de ce dernier. En effet, la pousse des mauvaises herbes est réduite et cela vous permet de ne plus utiliser des herbicides entre deux cultures. De plus, il favorise la circulation de l’eau dans le sol. Puis l’engrais vert accumule des éléments nutritifs dans les profondeurs du sol qui sont bénéfiques pour les cultures suivantes. Enfin, cet engrais est presque gratuit, vous ne déboursez seulement que pour les prix des semences.

Quelles plantes cultiver comme engrais vert ?

Les plantes utilisées comme engrais vert sont classées en 3 grandes familles. La première famille de plantes concerne les légumineuses. Vous pouvez choisir entre le pois, le trèfle, la vesce, et les féveroles, qui sont les plantes les plus prisées. Ces légumineuses permettent de fixer l’azote atmosphérique. Ensuite, vous avez les crucifères qui sont des légumes de la famille des Brassicacées. Pour cela, vous pouvez utiliser le colza, la moutarde ou encore la navette comme engrais vert. Ces plantes poussent facilement et rapidement même dans des sols pauvres en humus. Enfin, la dernière famille de plantes constitue les graminées. Les plantes choisies doivent être cultivées en mélange avec des légumineuses. Privilégiez le seigle, le ray-grass ou encore l’avoine.

Comment utiliser l’engrais vert ?

Vous devez semer votre engrais vert dès qu’une culture se termine pour pouvoir enrichir tout de suite le sol. Vous pouvez faire le semis au printemps, avant les premières cultures, en fin d’été ou bien en automne, après une récolte. Après la floraison de vos plantes, coupez-les tout de suite sans tarder. Puis, laissez ces plantes se sécher pendant quelques jours. Ensuite, enfouissez l’engrais vert dans le sol à l’aide d’une bêche pour un potager, ou bien utilisez une charrue s’il s’agit d’une agriculture. L’engrais vert enfoui dans le sol va se pourrir rapidement. Il deviendra alors un bon humus apportant de l’azote à votre parcelle de culture.

Les avantages de la vente des produits phytosanitaires en ligne
Agriculture bio : quels sont les labels officiels garants de la réglementation ?