Agriculture bio : quels sont les labels officiels garants de la réglementation ?

Des labels accompagnent les produits issus de l’agriculture biologique pour qu’ils soient facilement identifiables par les consommateurs. Si certains labels sont dominants, d’autres qui sont moins connus, mais plus exigeants sont disponibles. Voici donc les labels officiels qui sont garants de la réglementation de l’agriculture bio.

Le label Agriculture Biologique et le label Eurofeuille

Le label Agriculture Biologique ou AB a été mis en place par le ministère français de l’agriculture en 1985. Promu par l’Agence Bio et l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité), il s’est aligné depuis 2009 sur le cahier des charges du label Bio Européen Eurofeuille. C’est pour cela que les produits labellisés Agriculture Biologique affichent à la fois le signe AB et la feuille étoilée du label Bio Européen.

Le règlement européen sur lequel s’aligne le label AB consiste avant tout à ne pas utiliser de produits chimiques de synthèse dans l’agriculture. Ainsi, le label garantit qu’au moins 95 % de l’aliment vient de la production biologique, mais tolère la présence inévitable ou accidentelle d’OGM en dessous de 0,9 %.

Le label Bio Cohérence

Le label Bio Cohérence est en quelque sorte une réaction de plusieurs acteurs importants de l’alimentation biologique face à l’alignement du label AB sur l’Eurofeuille. En étant une marque française de filière, Bio Cohérence ne promeut que les produits 100 % français qui respectent les aspects sociaux comme la juste rémunération ou le commerce équitable.

Crée en 2010, il reprend le cahier de charge initial du label AB, tout en allant plus loin sur certaines normes. C’est le cas des intrusions accidentelles d’OGM qui sont limitées à 0,1 %, ou aussi de la mixité des agricultures non-bio et bio sur une même exploitation qui est formellement interdite, ainsi que le refus de l’utilisation de farines de sang comme engrais.

La mention Nature & Progrès

La mention Nature & Progrès est sans doute le plus ancien des labels de l’agriculture bio français. Elle est portée par une association d’agriculteurs producteurs, d’artisans transformateurs et de consommateurs qui militent pour la préservation de la fertilité naturelle de la terre, l’accessibilité à tous de l’alimentation saine et surtout un modèle agricole autre que l’agro-industrie.

Dans cette optique, les produits mentionnés Nature & Progrès ne se vendent pas en supermarché. Son cahier de charge est comparable avec celui de Bio Cohérence, avec tout de même la mise en avant de nombreux critères et exigences de qualité.

Les avantages de la vente des produits phytosanitaires en ligne
Qu’est-ce qu’un engrais “vert” ?