Sites d’études : Marais de Brouage

Le Marais de Brouage (45°53 N – 1°07 W) est une zone humide faisant partie des Marais de l’Ouest.

D’une superficie d’environ 120 km2, ce dernier est situé à quelque 30 km au sud de La Rochelle, entre les estuaires de la Charente au nord et de la Seudre au sud, faisant face à l’île d’Oléron. Celui-ci se présente comme un marais très morcelé composé d’un microrelief de creux inondables et de bosses (jas), ainsi que de nombreuses zones de prairies naturelles (90 %) et quelques zones de cultures (blé, maïs) et de friches.

Au niveau floristique, sur les bossis et les marais plats, ce sont les graminées qui prédominent alors que dans les creux se trouve une végétation diversifiée telle que des hélophytes, essentiellement le Phragmite Phragmite australis et le Scirpe maritime Scirpus maritimus.
La présence de cette végétation particulière fait, du Marais de Brouage, une zone humide par excellence parsemée de nombreuses petites zones de roselières permettant à une large variété d’espèces de vivre et de se reproduire, comme de nombreux amphibiens et reptiles (notamment la Cistude d’Europe Emys orbicularis), ou bien encore des mammifères (Loutre d’Europe Lutra lutra).

Ce milieu abrite également une avifaune très diversifiée avec plus de 300 espèces observées, et notamment le Busard des roseaux (Circus aeruginosus). Ce rapace, inféodé aux zones humides, se retrouve en densité particulièrement élevée dans le Marais de Brouage, où une centaine de couples se reproduit tous les ans, et en est devenu un des emblèmes.
Malheureusement, comme la majorité des zones humides en France, le Marais de Brouage est de plus en plus soumis à la mise en culture des terres et il est de prime importance de protéger ce milieu.

Sites d’études : Marais Poitevin et Ile de Ré
Sites d’études : Marais de l’ouest et Marais de Rochefort