Modèles d’études : Les busards en Poitou-Charentes

Busard des roseaux, Busard Saint-Martin et Busard cendré

Les busards sont des rapaces diurnes du genre circus. Le Busard des roseaux, le Busard Saint-Martin et le Busard cendré sont les 3 espèces de busards nicheuses en France (dont Poitou-Charentes) parmi les 14 espèces de busards existantes. En France, les effectifs nicheurs sont estimés à 1600-2200 couples de Busard des roseaux, 7800-11200 couples de Busard Saint-Martin et 3900-5100 couples de Busard cendré. En Poitou-Charentes, le Busard Saint-Martin et le Busard des roseaux sont sédentaires tandis que le Busard cendré est un migrateur transsaharien hivernant en Afrique (de septembre à avril).

Les busards présentent un fort dimorphisme sexuel :
la femelle est en général plus sombre (brun) que le mâle (gris chez le Busard cendré et le Busard Saint-Martin, gris ou brun chez le Busard des roseaux). Ces espèces nichent directement au sol. Le Busard des roseaux niche principalement dans les roselières mais également dans des milieux plus secs comme les champs cultivés ou les friches.

Le Busard Saint-Martin et le Busard cendré choisissent principalement les champs cultivés (céréales à paille, luzerne et ray-grass) ou encore les praires naturelles des marais charentais. L’appariement des busards se caractérise par de spectaculaires parades nuptiales. La construction du nid (relativement rudimentaire) et la couvaison sont assurées par la femelle tandis que le mâle pourvoie au nourrissage de la femelle et des jeunes durant la majeure partie de la reproduction.

Le Busard des roseaux est un prédateur généraliste alors que le Busard cendré est un prédateur spécialiste du campagnol des champs et le Busard Saint-Martin se nourrit également principalement de micromammifères. Les busards sont caractérisés par leur stratégie de chasse qui consiste repérer leur proie de manière visuelle et auditive en volant lentement et à faible hauteur au dessus du sol.

Etant donné leur milieu de reproduction, les busards sont soumis à de fortes pressions anthropiques. Les Busard cendré et Saint-Martin nichant en milieu cultivé subissent notamment la moisson en fin de reproduction. Afin d’éviter la destruction des nichées n’étant pas arrivées à terme (envol des jeunes), d’importants dispositifs et efforts de protection des nids sont mis en place par le CEBC.

Ces 3 espèces font l’objet d’un suivi approfondi dans les marais charentais, le marais Poitevin et la Zone Atelier Plaine et Val de Sèvre en Poitou-Charentes. En effet, étant donnés leur forte présence en Poitou-Charentes, leur statut de protection, leur habitat très anthropisé, leurs stratégies particulières de reproduction et d’approvisionnement en nourriture, les busards constituent des modèles d’étude très pertinents pour étudier l’écologie d’espèces prédatrices en écosystème anthropisé.

Sites d’études : Marais Poitevin et Ile de Ré
Sites d’études : Marais de l’ouest et Marais de Rochefort