Centre d’Études Biologiques de Chizé

L’équipe Agripop est l’une des trois équipes du Centre d’Études Biologiques de Chizé CEBC-CNRS Chizé, Laboratoire propre du CNRS . Du fait de notre domaine de recherche, l’écologie, et de notre volonté de contribuer à résoudre des problèmes de notre société en matière d’environnement, notre unité (et notre équipe) dépendent naturellement de l’INEE, l’ Institut de l’Écologie et de l’Environnement.


Comme l’Unité, notre équipe a trois missions principales : recherche, conservation et formation. Notre programme de recherche vise à comprendre les impacts des activités humaines sur la biodiversité (comme l’indique le schéma ci contre), cf. schéma Labo dessous ; notre spécificité dans cette Unité est de cibler l’impact des changements environnementaux, d’origine anthropique, sur la biodiversité et ses usages. Nous nous intéressons en particulier aux interactions entre la biodiversité et l’agriculture. Nos objectifs stratégiques à moyen et à long terme sont de contribuer à l’élaboration d’une agriculture alternative, respectueuse de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles, dans laquelle la biodiversité trouve sa place : espèces patrimoniales, biodiversité fonctionnelle et services écologiques.

Certains de nos modèles d’études sont en effet menacés d’extinction. Mais on ne peut faire de conservation sans science – Nous allions donc nos recherches fondamentales, l’étude des causes de variations dans le temps et l’espace de la distribution et l’abondance des animaux, au plan appliqué, à travers l’utilisation de ces connaissances dans la gestion et la conservation, en collaboration avec des gestionnaires, organismes d’état et ONGs.

Un des facteurs essentiels qui freine le progrès dans notre domaine, dans la recherche comme dans les applications de ses résultats pour la gestion et la conservation, étant le manque de professionnels, nous avons un programme dynamique de formation pour des jeunes chercheurs et gestionnaires de la biodiversité et par des cours universitaires donnés par les chercheurs et ingénieurs de l’équipe.

Objectif scientifique de l’équipe

Les contraintes environnementales, que subissent les organismes, varient souvent de manière stochastique à une échelle locale, mais il existe aussi des tendances à long terme sous l’effet principal de l’action de l’homme sur la biosphère. Cette action entraîne des évolutions de la distribution et de l’abondance des animaux ou des plantes bien plus rapides que par la plupart des mécanismes naturels, fournissant donc des conditions quasi-expérimentales pour les recherches dans ce domaine, mais posant également des questions à la société (par ex. conservation de la biodiversité, et plus généralement, rôle de la biodiversité dans le fonctionnement des anthropo-systèmes).

La thématique principale de l’équipe AGRIPOP concerne la régulation des populations et la gestion des ressources naturelles, et l’une des opérations phare porte sur les conséquences de l’intensification de l’agriculture sur la biodiversité dans les agro-écosystèmes céréaliers intensifs.